L’usage du bloc porte blindé

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Les agressions, que ce soit aux personnes ou aux biens, ont atteint, depuis quelques années, des niveaux préoccupants. Nous sommes tous concernés et inquiets dans notre vie quotidienne, que ce soit pour notre sécurité mais aussi pour celle de nos proches. Pour nos biens, il en est de même tant les actes de violence se multiplient.

Plus spécifiquement, nous redoutons tous d’être un jour l’objet d’un cambriolage et, pourtant, les statistiques existent, nous amenant à nous intéresser à la protection de notre habitation, notamment par le bloc porte blindé.

Il faut savoir que 80 % des effractions dans les appartements se font par la porte. Ainsi, le lieu de passage obligé pour pénétrer son habitation serait aussi le plus vulnérable, et donc le plus attaqué. Même si on est conscient qu’un cambrioleur ne passera, rarement, plus de quelques minutes pour forcer une porte, il risquerait, si la durée était plus longue, de se faire surprendre. On comprend aisément que notre devoir, pour se protéger, passe par la protection de cette issue, et on pense immédiatement au bloc porte blindé.

Néanmoins, certains cas de figures empêchent la pose d’une telle protection (porte ancienne, règles et exigences de la copropriété, etc.) et pour dissuader tout cambriolage, on aura donc recours au blindage de la porte. Dans les autres cas, et donc la très grande majorité des cas, la pose d’un bloc porte blindé sera l’arme dissuasive par excellence.

Il s’agit donc d’empêcher, ou tout du moins de retarder au maximum,  toute tentative d’intrusion. Aussi, une serrure de sécurité, disposant de 3 à 7 points de fermeture,  équipera tout bloc porte blindé. Mais, là encore, on se rend compte, qu’une serrure de ce type n’empêcherait pas  un cambriolage, puisque le cambrioleur n’aurait qu’à forcer la porte avec un pied de biche, évitant le piège de cette serrure.

Aussi, un bloc porte blindé se compose :

·        d’un encadrement métallique

·        d’une porte blindée

·        d’une serrure certifiée A2P avec de 3 à 7 points de fermeture

L’encadrement métallique se fixe sur ou dans la maçonnerie, alors que la porte elle-même peut être en métal, en bois ou en P.V.C, avec une tôle en acier et un renfort incorporé.  L’huisserie et la porte sont indissociables, empêchant toute violation de l’entrée. La porte pourra être constituée d’un voire de deux vantaux. La sécurité sera en outre renforcée par la présence d’accessoires comme le judas optique et l’entrebâilleur intégré. Des pênes fixes et mobiles augmenteront les points d’ancrage et, par conséquent, la résistance à l’effraction.

Il n’existe pas de système parfait et inviolable. Néanmoins, la pose d’un bloc porte blindé augmentera considérablement la protection de votre habitation. Un cambrioleur ne prendra pas le risque de perdre du temps devant une telle protection. Non seulement, il sera difficile, voire impossible, pour lui de violer votre entrée, mais le temps passé à s’occuper de votre porte multiplie les risques d’intervention des forces de l’ordre.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »